La mémoire de Vénus

30 juillet 2013

Cherche famille d'accueil 2/10 août Paris

Je cherche une famille d'accueil pour Clio sur Paris du 2 au 10 juin, je n'ai trouvé personne à cette heure, c'est urgent...Elle ne supporte pas la solitude, elle est trop habituée à la présence humaine, je ne peux pas la alisser seule à la maison (une dame conseillée par mon vétérinaire a accepté de venir une fois par jour s'en occuper mais je sais que Clio va être triste et se sentir abandonnée tout ce temps seule).

 

Merci de me contacter très vite via le blog ou commentaire.

Posté par Val Feline à 12:06 - Commentaires [9] - Permalien [#]


26 juin 2013

Jours de guerre

visage-femme-regard-couchee-chat-sur-elle

Les heures, les jours, les mois ont passé.

Seule avec ma douleur, ma blessure ouverte sans pouvoir empêcher l'hémorragie, seule avec ma petite Victoire blessée elle aussi, sans pouvoir soutenir la vue de sa blessure à elle, ma petite fille, mon ange, mon unique enfant, elle à qui je voulais offrir le meilleur, l'essentiel, comme je disais, pas forcément l'argent et le confort, mais au moins un père et une mère qui s'aiment, l'équilibre du foyer...Seule avec ma douleur infinie d'avoir échoué cette mission qui m'avait été confiée il y a neuf ans, quand elle est née, seule avec mes bêtes qui ne comprennent pas, notre petite Clio qui venait sur mes genoux quand elle m'entendait pleurer, inquiète et triste de me sentir si vulnérable, mon beau Marley si loin de moi, que j'ai pu quand même aller voir deux fois et monter un peu - au rythme de son pas, de son trot, de son galop dans la campagne normande retrouver quelques instants la paix et la joie pure perdue.

Me relever parce que je n'ai pas le choix et que je veux pas crever, que je mérite pas ça ni ma petite fille tant aimée, ni mes bêtes que je veux garder. Me battre contre lui, contre moi surtout, écraser du pied les restes de mon amour, mettre en marche la machine à tuer, l'arrêter, la remettre en marche, l'arrêter encore, parce que c'est atroce de broyer ce qui fut un amour quand même, même s'il vous faisait mal et que c'était un poison dans le coeur qui ne distillait que souffrance. Arracher tout. Jusqu'à la dernière herbe, la dernière fleur -non, le laisser lui tout arracher, tout salir, tout casser. Et là, enfin, pantelante de douleur, le corps ensanglanté de ses étreintes, le coeur vide enfin, appuyer sur le bouton : tout détruire.

Pour ma fille, pour ma vie, pour mes bêtes, pour la Vie, pour demain.

Et pour Celui qui me tient la main aujourd'hui, malgré la tempête, qui me rend mon sourire, ma joie de vivre, et que je veux rendre heureux.

La bête blessée ose enfin sortir un bout de museau de son abris de fortune. Elle tremble, elle a peur, elle regarde partout autour d'elle. Mais il n'y a qu'un beau soleil plein de promesse et la douceur de ses mains à Lui qui me rassurent et me promettent des jours meilleurs.

J'ai l'audace d'y croire.

 

 

Posté par Val Feline à 11:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mars 2013

Triste fin

tristesse

Voilà j'ai une malheureuse nouvelle à vous annoncer, je suis bouleversée et ma petite maîtresse aussi, et Val je vous dis pas...D'ailleurs elle a pas voulu écrire ici tellement elle a mal alors c'est moi qui prend la patte pour le faire : papa et maman vont divorcer. Je sais plus rien du tout, ce qu'il va advenir de moi, du foyer sur lequel je veillais, que Vénus m'avait confié, de ma petite maîtresse que j'aime tant, et de lui et d'elle que je veux pas perdre...J'essaie de rester calme mais je suis très malheureuse, comme toute la maison détruite.

Papa a dit maman qu'il ne l'aimait plus, ça fait un mois qu'il est plus pareil avec nous, froid, distant et parfois il dit des mots très méchants. Maintenant je dors avec Val, je sais qu'elle a besoin de moi...

Posté par Val Feline à 11:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2013

Félin : masculin singulier

Tous les grands hommes aiment les chats ;)

 

homme_a_chat1[1]

Posté par Val Feline à 17:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2013

Pour Annie et Minette

C'était avant-hier, le 30 janvier au soir. Une âme féline s'en est allée, doucement, sans faire de bruit, vous savez bien vous comment ils s'en vont, sur la pointe des coussinets, ils ferment leur paupière pour la enième fois se dit-on mais non c'est pour la dernière fois.

Elle s'appelait Minette, tout simplement. Sa maîtresse, sa maman plutôt s'appelle Annie. Une relation sur facebook. Il y a quelques jours elle avait posté un message alarmant sur la santé de sa féline. Puis plus rien. Mes soucis actuels peut-être ne m'avaient pas permis de suivre au jour le jour, ou bien c'est elle qui n'avait pas publié, je ne sais pas au juste. Ce n'est pas très important.

Minette s'en est allée sans un bruit, comme Vénus. Annie a du se résoudre, la mort au creux de l'âme à ce geste terrible et pourtant fou d'amour que je dus faire le 27 septembre 2009, devant l'atroce souffrance de mon pauvre ange noir...Ce geste décrié par certains, que j'ai toujours considéré comme la base même de l'humanité : la délivrance - et qui entre parenthèses est un "crime" encore entre humains selon notre pauvre loi défaillante et inhumaine.

chemindelumiere

Je n'ai pas dormi avant 3h du matin. Une fois de plus la nuit ne voulait pas de moi. Dans le silence ensommeillé de ces milliers de bêtes et de gens endormis, j'ai confié Minette à Vénus. J'ai demandé à ma perle noire de l'accueillir dans le vaste jardin, de l'emmener dans le coin le plus chaud et le plus ensoleillé pour qu'elle se refasse une santé, entre les fleurs parfumées et les arbres touffus. J'ai confié aussi l'âme d'Annie à sa petite Minette, afin que son intime et éternelle douleur, sa solitude atroce en cette nuit perdue soit seulement certaine du bonheur de sa Minette.

Permettez-moi de vous demander une pensée, une prière, une flamme, ou simplement un ronron une seconde pour Minette et Annie.

Vous qui savez.

amour-chats-poils-chat-ange-big

Je ne peux pas en dire plus ma gorge est trop serrée, j'ai froid, tout-à-l'heure j'ai cru que le châle noir au pied de mon lit c'était elle, ma Vénus et qu'elle était revenue...Mais petite Clio est passée tranquillement et m'a regardée pleurer. Puis elle s'est installée nonchalament sur mon châle, et maintenant elle y dort tranquillement.

Posté par Val Feline à 10:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22 décembre 2012

Joyeux Noël félin

Clio et ses humains vous souhaitent à tous, hommes et bêtes, de joyeuses fêtes...

Vénus, petit ange noir, éclaire tous ses amis chats en ce monde de sa présence céleste.

gifnoel

Posté par Val Feline à 16:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 décembre 2012

Sweet home

Coucou tout le monde !

Val se fait rare ces temps-ci sur le blog, elle a pas trop le moral...Sinon, moi je vais bien, comme elle recherche du travail en ce moment elle est davantage à la maison avec moi, heureusement que je suis là, même si je suis pas sa Vénus, je suis Clio avec mes bêtises, ma joie de vivre, ma tendresse et mes coups de griffe s'il le faut.

Je vous mets une photo dans les bras de Papa, c'est là que j'aime aller le soir sur le canapé, quand il pose sa guitare. Je me sens tellement bien que parfois je m'endors contre lui -et j'aime pas du tout quand Val vient me déloger comme si de rien n'était.

Photo0337

 

Posté par Val Feline à 11:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 octobre 2012

Fidèle au poste

Malgré l'automne qui est là et les matins sombres, les humeurs sombres des maîtres également en cette période - pourquoi les humains ont-ils le don d'assombrir les choses avec leurs problèmes qu'ils ont crées, ça me dépasse toujours...Malgré tout, voyez comme je reste sereine et tranquille, il me suffit d'un petit endroit où me lover, tout petit, et voilà.

Photo0329

 

Val dit que je suis ridicule dans la corbeille à pain, que je déborde sur les côtés...Je la laisse dire, moi j'aime tant ce petit panier, je l'avais repéré tout de suite dès mon arrivée il y a deux ans...Alors c'est pas parce que maintenant j'ai quadruplé de taille et que je suis un chat adulte que je vais me gêner !

Posté par Val Feline à 13:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 septembre 2012

Sans toi

Trois ans déjà.

C'était aujourd'hui, c'est aujourd'hui toujours que l'impact me terrasse, là dans mon coeur, il faisait très beau ce jour-là l'été indien comme on dit, quand le mois de septembre ressemble encore à l'été, mais aujourd'hui il fait froid, la pluie coule le long des gouttières, c'est un vrai automne, un de plus sans toi ma chérie. Comme le temps est long quand on pense à ceux qui sont là-bas et qui nous attendent. Dis-moi ma douce, c'est pas trop long ?

Personne tu sais n'est toi. D'autres bêtes sont venues consoler mon coeur meurtri, peu à peu j'ai accepté, je les ai laissées venir me renifler, se frotter à moi, je leur ai ouvert ma porte parce que tu me connais, j'aime tellement les bêtes.

Mais aucune n'est toi. Ta chaleur, ton odeur, da douceur de petite fauve, l'or inaltérable de tes yeux qui sombraient dans un lac d'émeraude, ton petit corps contre le mien quand j'étais seule. Toi Vénus, la déesse de mes amours aventureuses, celle qui savait tout de moi, à qui je n'avais pas besoin de parler, qui savait de toutes façons.

Plus que jamais dans le froid automnal, dans l'hiver sans toi qui s'approche, j'ai froid. A nouveau la vie s'occupe de broyer mes certitudes, de détruire encore un peu de mes illusions, à nouveau le rouleau compresseur passe sur mon corps endolori. Mais comme toujours, comme toi jusqu'au bout, je demeure, fière et dure, bravant les souffrances parce que j'aime tant la vie.

Je sais combien tu aimais la vie ma Vénus, au point de repousser la mort dans ton râle d'agonie, ô Dieu, je me souviendrai toute ma vie de ces heures interminables où ta pauvre voix luttait, luttait, luttait, ton souffle épuisé, ton corps comme un petit chiffon noir, si légère dans mes bras mon amour ! Je suis la dernière à être passée devant ton regard. C'est moi qui t'ai fermé les yeux. Je t'aime.

Je sais vois-tu, que quand ce sera mon tour, tu seras là à m'attendre devant la porte, comme quand je rentrais à la maison, j'entendrai ton miaulement et je n'aurai pas peur du coup, je fermerai les yeux et je te verrai à nouveau ! Enfin...

misstic

Posté par Val Feline à 13:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 septembre 2012

Les vacances de Mamzelle Clio

Chose promise...chose due. Voici quelques souvenirs des vacances avec Clio.

En réalité, nous avions prévu de la faire garder, mais le destin en a décidé autrement...car les personnes qui devaient la garder se sont désistées la veille ! Bref, heureusement que la résidence où nous avions réservé en Normandie acceptait les animaux. Et que le trajet entre Paris et la Normandie est relativement bref : car il fut pour le moins houleux et pénible, Mademoiselle Clio détestant la voiture. En deux mots, j'ai du veiller avec une pelle, un sac, de l'eau et un produit nettoyant pendant tout le trajet, m'arrêtant toutes les demi-heures pour nettoyer la boîte de Clio...

Mais une fois parvenue au terme, Clio s'est bien détendue et a pu découvrir la nature grâce au petit jardin sur lequel donnait la maison, et grimper et edscendre les escaliers de la maison toute la journée...Ce furent des vacances sportives et nature pour Mamzelle Clio.

Je veux voyager dans le sac de petite maîtresse moi, pas dans la boîte !

Photo0249

Et voilà, on est enfin arrivés ! Je m'en vais découvrir le jardin moi...

Photo0265

C'est vraiment pratique un escalier, en plus je peux me reposer sur une marche...

Photo0262

Cela dit, rien ne vaut son chez-soi !

Posté par Val Feline à 16:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,